Comment photographier vos objets ?

Pour que votre objet soit analysé par un maximum d’utilisateurs et pour leur permettre de réaliser une expertise précise, il y a certaines règles de photographie à respecter :

  • Nombre de photos : Pour se faire un avis précis d’un objet, il faut généralement disposer de 4 photos (vous pourrez en prendre jusqu’à 6) :
    • une photo générale : permet de se faire une idée globale de l’objet
    • une photo de l'arrière : permet de voir comment est la finition de l’objet sur sa partie cachée, et parfois d’obtenir certaines informations
    • une photo des marques et signatures : permet d’identifier l’artiste, parfois la date et le lieu d’exécution de l’œuvre
    • une ou plusieurs photos de détails : permet de reconnaître la technique et la qualité de l’œuvre
Photo générale
Arrière
Signature
Détail


Si votre objet a été détérioré, s’il est cassé ou abimé, il faut également prendre une photo de ce défaut qui impactera la valeur de l’objet. Pour obtenir estimation juste, il faut présenter son objet en toute transparence.

Photo générale
Détail de l'accident
Détail de la pièce accidentée


La technique pour photographier un tableau est sensiblement la même :

  • une photo générale : permet de se faire une idée précise du tableau
  • une photo de l'arrière : permet de voir le support, d’identifier d’éventuels accidents et restaurations, et de lire les informations parfois laissées par l’artiste (contre-signature, nom de l’œuvre, technique, date et lieu d’exécution)
  • une photo des marques et signatures : permet d’identifier l’artiste, parfois la date et le lieu d’exécution de l’œuvre
  • une ou plusieurs photos de détails : permet d’identifier la technique et la qualité de l’œuvre
Photo générale
Arrière
Signature
Détail


De la même manière, vous pouvez compléter cette base de photos en signalant un accident, en ajoutant d’autres détails ou photographiant tout ce qui vous semblera utile pour l’expertise de votre tableau (ex : une photo de la tranche du tableau dévoilant qu’une plaque de métal est fixée sur le châssis en bois).

Autre détail
Autre détail
Détail de la tranche


Remarque : Pour une analyse iconographique, privilégiez les photos de détails d’arrière plan au dépens des vues sur les défauts et les accidents.


Astuces pour rendre vos images plus séduisantes
  • Un objet par photo : Ne prenez qu’un seul objet sur votre photo, sauf s’il s’agit d’un ensemble.
  • Fond neutre : Prenez les photos de vos objets sur un fond clair et neutre (ici, les objets ont été posés sur un drap relevé à l’arrière pour créer ce fond neutre).
  • Lumière naturelle : Privilégiez la lumière naturelle pour que les couleurs ne soient pas ternies.
  • Flash : Evitez d’utiliser le flash de votre appareil photo qui modifiera les couleurs et créera des reflets.
  • Éviter les reflets : Si votre objet est protégé par une vitre, tendez un drap blanc derrière vous lorsque vous prenez la photo, cela vous permettra d’éviter les reflets.
    Si photographiez un miroir, tendez un drap blanc derrière vous et prenez la photo légèrement de côté pour que le drap se reflète dans la glace.
  • Cadrage : Pensez à bien centrer vos photos sur les objets, à ne pas les faire sortir du cadre et à respecter la perspective. Si vous pensez que l’encadrement de votre tableau peut avoir de la valeur, vous pouvez le laisser sur une des photos. Sinon, essayez de rogner l’image pour n’avoir que l’œuvre sans aucun fond.
  • Angle de prise de vue : Positionnez votre objectif à hauteur de l’objet que vous photographiez : évitez de prendre vos photos en plongée (de haut en bas) ou en contre-plongée (de bas en haut).
  • Filtres : Bannissez les filtres de vos photos pour privilégier les couleurs naturelles.
Reflet, absence de fond neutre
Reflet, lumière artificielle
Photo exploitable pour une expertise
Reflet
Photo exploitable pour une expertise
Reflet, mauvaise perspective, mauvais cadrage, lumière artificielle
Photo exploitable pour une expertise
Photo en contre-plongée
Photo en plongée
Photo exploitable pour une expertise